Connexion

Une fois identifié, vous trouverez ici certaines fonctions réservées aux adhérents et vous pourrez accèder à l'ensemble du site.

L'association des francophones de Belgrade

Index de l'article

Voyage au pays du Soleil Levant

 

SOUPE MISO

La soupe miso est sans doute, après les sushis, le plat japonais le plus connu. On la trouve en accompagnement de presque tous les menus dans les restaurants japonais.
Au Japon, le "miso shiru" (みそ汁) est consommé du petit déjeuner au dîner ! Mais, pour un japonais, la meilleure recette est toujours celle de sa maman car c'est un essentiel de la cuisine maison !
La base de la recette est toujours la même. On y ajoute une quasi infinité de variations.

Deux préparations pour la composer :

1) le bouillon dashi
Traditionnellement fait à partir de flocons de bonite séchés (katsuo boshi) et d'algue séchée  (kombu)..... Rassurez-vous, on peut tricher un peu en utilisant du dashi tout prêt en granulés.
Si vous voulez faire le vôtre sans avoir les ingrédients authentiques, expérimentez à partir d'un mélange poisson /algue, un goût de mer quoi!

2) la pâte miso
Faite à partir d'un mélange de grains divers (où l'on retrouve souvent le soja) qui ont fermenté, on la trouve de différentes couleurs et textures. Le goût va du très salé, au fumé, jusqu'au presque sucré. L'important est de se rappeler que plus la pâte est claire plus elle est douce. Essayez en plusieurs et trouvez celle qui vous convient.

Vous pouvez ajouter, selon votre goût, un ou plusieurs des ingrédients suivants :
Tofu, algue wakamé, oignon vert, différents légumes  (carotte, daikon, poireau, oignon jaune, chou, ...), champignons, coquillages, fruits de mer, œuf de caille. ....

Les possibilités sont infinies, à vous de jouer ! Mais comme pour tout au Japon, peu c'est mieux !

À partir de là, la recette est simple.
- une tasse de bouillon par personne
- une cuillère à soupe de miso par tasse (plus ou moins à votre goût)
- les ingrédients de votre choix (déjà cuits si nécessaire)

Rappellez-vous de ne pas faire bouillir, juste réchauffer. ... (le miso shiru se garde jusqu'à 3 jours dans une boîte fermée au frais).

 

SALADE DE VERMICELLES A L’HUILE DE SÉSAME

〜de la fraîcheur au parfum d’Asie〜

Ingrédients pour 8 personnes :

1 concombre

1 carotte

1 paquet de vermicelles (100g)

1 cuillère et demie à soupe d’huile de sésame grillé

  • Pour la sauce 

250 ml d’eau

1 et 1/4 cuillères à soupe de sucre

3 cuillères et demie à soupe de sauce soja

  • cuillères à soupe de vinaigre de riz
  1. Éplucher le concombre et la carotte. Couper-les en fine julienne.
  2. Dans une casserole, porter à ébullition l’ensemble des ingrédients de la sauce. Ajouter les vermicelles et poursuivre la cuisson jusqu’à la complète absorption du liquide. Hors du feu, ajouter l’huile de sésame.
  3. Dans un saladier, mélanger les légumes et les vermicelles.

Secrets de la réussite 

  • Choisir les vermicelles de haricots mungo et pas de vermicelles de riz.
  • Couper les légumes le plus fin possible.
  • Choisir l’huile de sésame grillé, plus parfumée que l’huile de sésame non grillé.

 

ONIGIRI

l’équivalent japonais des sandwichs français....

Ingrédients pour 12 onigiri :

500 g de riz japonais (Koshi Hikari, Akita Komachi, Yumé Nishiki, etc)

600ml d’eau

1 Boîte de thon au naturel + de la mayonnaise

Des Furikakés de votre choix (Yukari, aux algues, aux graines de sésame, etc)

Des feuilles d’algue Nori

  1. Rincer le riz trois fois à l’eau, puis égoutter. Mettre le riz dans une casserole, puis verser 600ml d’eau. Laisser reposer au moins 20 min. Faire cuire le riz dans un autocuiseur électrique, ou suivre l’étape 2.
  2. Mettre la casserole à feux vif jusqu’à la première ébullition, baisser légèrement le feu, mettre le couvercle, et continuer la cuisson pendant 2 min. Diminuer à feux doux, et poursuivre la cuisson encore 10 min. Après la cuisson, laisser reposer pendant 10 min, avec le couvercle fermé, pendant et après la cuisson.
  3. Diviser le riz en 12 portions.
  4. Onigiri au thon-mayonnaise : mettre une portion de riz sur le film étirable. Mettre une cuillère à soupe de mixture thon-mayonnaise au centre, fermer le film étirable et former la boulette en triangle.
  5. Onigiri au Furikaké : verser du Furikaké sur le riz chaud et mélanger. Mettre une portion de riz sur le film étirable et former la boulette en triangle.

Vous pouvez également former des Onigiri à la main, sans le film alimentaire: humidifier vos mains avec de l’eau, prendre une pincée de sel sur une main, puis une portion de riz, et former une boulette.

  1. Envelopper les boulettes d’algue Nori.

Secrets de la réussite

  • Bien choisir la variété du riz : riz rond, riz pour sushi sont adaptés.
  • Bien mesurer la quantité d’eau : 1 volume de riz = 1 volume d’eau.
  • Ne pas ouvrir le couvercle pendant toute la cuisson